Crolles.fr

La nouvelle cuisine centrale

Afin de poursuivre la dynamique du local et du bio dans les repas préparés par ses cuisiniers, la Ville de Crolles a construit une nouvelle cuisine centrale. Elle permet la production potentielle de 2 000 repas par jour, en liaison chaude et en liaison froide (nouveauté).
Depuis la rentrée 2022-2023, les repas des écoliers et collégiens à Crolles sont fabriqués dans ce nouvel équipement. 

Pourquoi une nouvelle cuisine ?

Pour fabriquer les repas des écoliers et des collégiens demi-pensionnaires, la Ville de Crolles exploitait jusqu’en juin 2022 la cuisine située au sein d’un bâtiment du collège. Or, ce dernier appartenait au Département de l’Isère. Ancien et peu fonctionnel, il ne répondait plus aux besoins de la Ville, notamment depuis que cette dernière s’est engagée dans la dynamique du local et du bio. Une extension du bâtiment actuel n’étant pas possible, la Ville de Crolles a décidé d’en construire un nouveau, à proximité du Centre Technique Municipal.

Après 18 mois de travaux, le nouveau bâtiment a été livré en juin 2022. Le matériel de l’ancienne cuisine a été rapatrié sur le nouveau site et complété par d’autres équipements. Les agents ont pris leur poste fin août afin de s’approprier le bâtiment et se former aux nouvelles techniques et normes d’hygiène.
Le site actuel de la cuisine va être rénové et transformé en terminal de restauration par le Département, propriétaire des lieux. Les collégiens continuent à manger sur place, dans leurs murs. Les livraisons de repas au collège et sur les 4 groupes scolaires se font en liaison chaude, comme c’était déjà le cas avant.

Ce gain de place et de fonctionnalité va permettre à la commune d’aller encore plus loin dans la dynamique engagée depuis plusieurs années : élaborer une cuisine de qualité avec toujours plus de produits frais, locaux et/ou bio.

Gros plan sur le bâtiment et le matériel

Un bâtiment moderne et épuré, de 660 m² (contre 300 m2 auparavant), avec panneaux photovoltaïques sur le toit. Un double flux de VMC en parallèle, des plafonds aspirants, 4 espaces différenciés de stockage pour les légumes et produits frais, un lave-vaisselle à granules (pour les fonds de « casserole » qui ont accroché), un convoyeur à vaisselle (on rentre les bacs à vaisselle sale d’un côté et elle ressort propre et sèche au bout du tapis roulant !), une saucière grande comme une cabine de douche, des éléments sur roulette pour pouvoir être déplacés facilement, des parois faciles à nettoyer, un pèse palette et un sas de livraison pour les denrées entrantes, une gestion du bruit optimisée avec des moteurs déportés, voici quelques-unes des caractéristique de la nouvelle cuisine.

Partenaires / Financeurs

Le projet de nouvelle cuisine centrale a coûté près de 4,5 millions €. 2/3 des investissements de départ ont été réalisés par la Ville, et 1/3 par le Département. La Ville a ensuite obtenu presque 80 % de subventions auprès de l’Etat, de la Région, du Département et la Communauté de communes Le Grésivaudan.