Crolles.fr

Air

La commune a un plan pour son cœur de ville

Apaiser la route départementale, redonner toute sa place au piéton, rendre visibles les commerces, valoriser le ruisseau de Crolles, voici quelques-unes des grandes orientations qui ont été présentées et détaillées aux membres du comité consultatif pour le Coeur de Ville.
Elus, représentants d’associations et habitants étaient conviés à ce 6e comité consultatif du projet Coeur de Ville. Au programme, présentations et échanges autour des fiches actions. « Rappelez-vous qu’il s’agit d’intentions, a précisé Jaime Su Pretell, architecte-urbaniste de l’équipe JASP, mandatée par la commune. C’est un plan guide, qui donne des orientations. Si elles sont retenues, elles feront l’objet d’études plus précises incluant planning, délais, coût et phasage des opérations.» Le nerf de la guerre est bien sûr la route départementale et sa circulation. « Malgré toutes les bonnes volontés, il est pour l’instant impossible de changer la donne : il y a effectivement 8 000 véhicules/jour qui empruntent Crolles, a rappelé Mme Sarah Cohen (JASP). Nous pouvons par contre agir pour apaiser la traversée du village et donner plus de place au piéton. » C’est dans ce but que la commune a déjà acquis des parcelles et poursuit ses négociations avec des propriétaires le long de la route départementale pour obtenir plus de foncier et ainsi élargir les trottoirs à chaque fois que cela sera possible. Des placettes pourraient aussi être créées, offrant des espaces de respiration et la mise en valeur des murs de pierre et d’autres éléments du patrimoine.

###Des changements assez faciles à envisager

« Autre constat, l’entrée de ville côté Montfort donne souvent une impression de tristesse, il y a beaucoup de gris, augmentant encore l’impression de resserrement » témoigne le maire. Une des réponses possibles, expliquaient les urbanistes, consiste à « revégétaliser cette portion de la route. Et à modifier l’ambiance grâce à des aménagements visuels assez simples : envisager la réfection des façades, “nettoyer” la rue des obstacles (déplacer des blocs de boîtes aux lettres et coffrets électriques dégagerait de l’espace par exemple), revoir le traitement des surfaces (le choix des couleurs et matières de l’enrobé et des trottoirs peut modifier les perceptions de volume, inciter les véhicules à ralentir, etc) ». Ces modifications pourraient intervenir dans un délai assez court.

###Le ruisseau, une jolie trame bleue à valoriser

Une autre volonté a émergé de cette enquête, celle de (re)créer une trame bleue en redonnant toute sa place au ruisseau de Crolles. Souvent caché par des murets et ponts, on en oublie sa présence. Des cheminements piétons vont être matérialisés de part et d’autre de la route départementale, une liaison avec le jardin de la médiathèque est à l’étude pour valoriser cet élément paysager patrimonial.

###Soutenir les commerces existants et à venir

Un peu plus loin, c’est aussi le secteur de la mairie qui est concerné. « Si l’on veut que les commerces restent présents dans cette partie de la commune, il faut les rendre plus visibles et inciter les futurs clients à s’arrêter, analysait Sarah Cohen. » Une réflexion est en cours sur l’aménagement du carrefour devant la mairie, entre les parcelles déjà acquises et celles en pourparlers qui permettraient la création d’îlots accueillant de nouvelles activités commerciales et des logements. Des cheminements pourraient aussi devenir piétonniers, par exemple le début de la rue du Brocey, derrière la MJC, accompagnés d’une réorganisation de la circulation automobile autour du Projo.

###Une résidence seniors dans le parc du château

Le meilleur emplacement pour accueillir le projet de résidence pour les seniors est sans conteste la parcelle appartenant à la commune, située le long du chemin du trait d’union dans le parc du château. « Ce projet redynamiserait cette zone, les habitants profiteraient à la fois du calme du site et de la proximité de commerces et services utiles au quotidien », explique Jaime Su Pretell. La circulation et l’aménagement du haut de la rue de Belledonne seraient à étudier dans l’optique de cette nouvelle urbanisation. En définitive les pistes d’amélioration sont nombreuses, reste à approfondir la faisabilité financière et technique des actions retenues avant de les mettre en œuvre.

En ce moment

élections2
Élections européennes

Le 9 juin 2024, les Français sont invités à élire leurs représentants au Parlement européen. Une assemblée qui façonne notre

logo cheque énergie
Chèque énergie 2024

Le chèque énergie a pour objectif d’aider les ménages aux revenus modestes à régler tout ou partie leurs dépenses d’énergie

arbre
La Journée de la Terre

Samedi 20 avril, la Ville de Crolles va célébrer la terre, la nature et la biodiversité en organisant une matinée