Crolles.fr

Des Crollois bien accueillis

Une bonne partie des 135 familles qui se sont installées à Crolles depuis le début de l’année se sont retrouvées à l’Espace Paul Jargot pour la traditionnelle soirée d’accueil des nouveaux arrivants. Après le mot de bienvenue du Maire Philippe Lorimier, ils ont un peu plus découvert leur ville à travers les stands d’information proposés pour l’occasion. Que pensent-ils de leur nouveau cadre de vie ? Nous leur avons posé la question.

nouveaux-arrivants-29-11-16-24 nouveaux-arrivants-29-11-16-26

 

« Quand on voit les montagnes on a l’impression d’être en vacances ! s’exclament Patricia et Eric Launais, tout juste arrivés de la région parisienne et accompagnés ce soir-là de leur fille Camille. Nous n’habitons ici que depuis un mois mais ce qui nous marque le plus c’est le calme et la tranquillité. Cela n’empêche pas que la ville soit dynamique, c’est aussi cela qui nous a attirés. Ce n’est pas commun de compter plus d’emplois que d’habitants sur un territoire ».

Patricia et Eric Launais, et leur fille Camille
Patricia et Eric Launais, et leur fille Camille

 

« Nous aussi nous apprécions la tranquillité qu’on peut trouver à Crolles, confirment Ludovic Dausse et ses filles Loïs et Axelle. Et quand on voit les équipements et le nombre d’associations, on se dit qu’il y a de quoi faire pour s’investir dans la vie locale. Au début on a été surpris que les lumières s’éteignent la nuit mais on s’y fait ! Ça fait partie des spécificités qu’on découvre petit à petit. »

Ludovic Dausse et ses filles Loïs et Axelle
Ludovic Dausse et ses filles Loïs et Axelle

 

« En venant ici nous souhaitions nous rapprocher de nos enfants », expliquent Arlette Bour et Margueritte Blayn. Mais pas sûr qu’elles aient beaucoup de temps pour les voir, tant les nouvelles amies profitent de la vie locale. « On s’est rencontrées par hasard et de fil en aiguille nous nous sommes liées d’amitié. On participe aux activités du club Arthaud, des sorties proposées par la ville, on va au yoga, au « théâtre », bref on s’intègre ! »

Arlette Bour et Margueritte Blayn
Arlette Bour et Margueritte Blayn

 

« Nous avons traversé le Craponoz il y a tout juste 3 semaines » s’amuse Stéphane Dottori, venu ce soir-là avec sa fille Lili-Meï. Nous sommes originaires de Grenoble, on a habité St-Nazaire, puis Bernin et maintenant on se pose à Crolles. C’est un bon compromis entre la nature et la ville. On connaissait la commune mais on la découvre de l’intérieur. Et ce soir c’était l’occasion idéale pour rencontrer le Maire ».

nouveaux-arrivants-29-11-16-14
Stéphane Dottori et sa fille Lili-Meï

En ce moment